timonerie


timonerie

timonerie [ timɔnri ] n. f.
• 1791; de timonier
IMar.
1Fonction, spécialité de timonier, service dont sont chargés les timoniers (1o). Chef, quartier-maître de timonerie. Journal de la timonerie.
2Ensemble des matelots affectés à ce service.
3Partie du navire qui abrite la roue du gouvernail et les divers appareils de navigation. « Il y avait là, comme en haut, un compas, un chadburn, une boîte de morse, et un second poste de timonerie » (Vercel).
IITechn. Ensemble des organes de transmission qui servent à commander la direction et les freins d'une automobile, à appliquer sur les gouvernes les ordres donnés sur les commandes de vol d'un avion.

timonerie nom féminin Abri qui protège l'appareil à gouverner et l'homme de barre sur les bateaux de petit tonnage. (Sur les grands navires, on dit passerelle.) Ensemble des timoniers d'un navire ; service dont ils sont chargés. Ensemble des éléments entrant dans la commande des freins ou de la direction d'une automobile.

timonerie
n. f.
d1./d TECH Ensemble des organes de transmission qui commandent la direction ou le freinage dans un véhicule.
d2./d MAR Partie couverte de la passerelle de navigation d'un navire.

⇒TIMONERIE, subst. fém.
A. — MARINE
1. a) Fonction des timoniers sur un navire; service du gouvernail. Être dans la timonerie. (Dict. XIXe et XXe s.).
Journal de timonerie. Cahier sur lequel sont inscrits les faits intéressant les manœuvres d'un navire (Dict. XIXe et XXe s.). Synon. livre de loch.
b) Ensemble des matelots attachés au service du gouvernail (Dict. XIXe et XXe s.).
Maître de timonerie. Officier qui commande au service du gouvernail. Je suis monté dans les hunes avec le maître de timonerie, et j'ai aperçu cette vieille Égypte. Le ciel, la mer, tout était bleu (FLAUB., Corresp., 1849, p. 121).
2. Lieu qui abrite les instruments et appareils de navigation (compas, roue du gouvernail, etc.) et où se tient l'homme de barre. La passerelle, la timonerie et la chambre des cartes paraissaient abandonnées (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 200).
B. — TECHNOL. Ensemble des organes de transmission entrant dans la commande de la direction et des freins d'une voiture automobile, d'un train, ou des commandes de vol d'un avion. Timonerie de direction. Ce dispositif, qui constitue le frein, est presque exclusivement réalisé, sur le matériel roulant des chemins de fer, sous la forme de sabots en fonte, actionnés par un système de bielles et de renvois de mouvement dont l'ensemble représente la timonerie (BAILLEUL, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 123). La timonerie de frein (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 253).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1791 « fonction, service du timonier sur un navire » (Anc. Moniteur, VII, 13a ds Z. fr. Spr. Lit. t. 35, p. 146); 1831 maître de timonerie (WILL.); 1849 chef de timonerie (FLAUB., Corresp., p. 107); 1859 « ensemble des marins affectés à cette fonction » (BONN.-PARIS); 2. 1831 « partie du navire où se trouvent la roue du gouvernail, compas, divers appareils de navigation » (WILL.); 3. 1887 « ensemble des barres, tringles, câbles, palonniers entrant dans la commande des freins d'un véhicule » (HERDNER, Constr. et conduite locomot., t. 1, p. 320). Dér. de timon; suff. -erie. Fréq. abs. littér.:18.

timonerie [timɔnʀi] n. f.
ÉTYM. 1791; de timonier.
———
I Mar.
1 Fonction, spécialité de timonier; service dont sont chargés les timoniers (1.). || Chef, quartier-maître de timonerie. || Journal de la timonerie ou livre de loch.
2 (Mil. XIXe). Ensemble des matelots affectés à ce service.
3 (Mil. XIXe). Partie du navire qui abrite la roue du gouvernail, les compas et les divers appareils de navigation.
0 Il y avait là, comme en haut, un compas, un chadburn, une boîte de morse, et un second poste de timonerie.
Roger Vercel, Remorques, II.
———
II (XXe; in Larousse 1933). Techn. Ensemble des organes de transmission qui servent à commander la direction et les freins d'une automobile, à appliquer sur les gouvernes les ordres donnés sur les commandes de vol d'un avion, le système de freinage d'un véhicule quelconque. || « Le frein à air (…) est du type courant : timonerie centrale entre bogies… » (la Vie du rail, 14 avr. 1963).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • timonerie — TIMONERÍE, timonerii, s.f. 1. Loc cu vizibilitate bună de pe bordul unei nave, unde se găseşte timona şi unde îşi face serviciul timonierul. 2. (În sintagma) Timonerie de frână = ansamblu de piese (pârghii, bare şi tije) care acţionează frâna… …   Dicționar Român

  • timonerie — (ti mo ne rie) s. f. Terme de marine. Métier du timonier. On dit d un marin qu il est dans la timonerie, quand il a fait les études pratiques et théoriques qui tiennent au maniement du gouvernail, au sondage, aux signaux.    La portion du pont à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TIMONERIE — n. f. T. de Marine Fonction de timonier. Quartier maître de timonerie. Il se dit aussi de l’Endroit où se tiennent les timoniers …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Timonerie — Passerelle (maritime) Pour les articles homonymes, voir passerelle. La passerelle ou passerelle de navigation ou encore timonerie est le compartiment d un navire d où l on dirige les manœuvres, on y trouve les commandes du navire : barre,… …   Wikipédia en Français

  • Passerelle de navigation du Titanic — La passerelle de navigation du Titanic. Sur le Titanic, la passerelle de navigation (ou passerelle de commandement) est une superstructure où s exerce le commandement du navire. De cet emplacement, l officier chef de quart détermine sa position… …   Wikipédia en Français

  • Monitor —  Cet article concerne le cuirassé de l Union pendant la guerre de Sécession. Pour le type de bateau de guerre à qui il a donné son nom, voir Monitor (type de bateau).  Ne doit pas être confondu avec Moniteur …   Wikipédia en Français

  • USS Monitor — 35°0′6″N 75°24′23″O / 35.00167, 75.40639 …   Wikipédia en Français

  • La Horaine (bateau) — La Horaine La Horaine dans le port de Paimpol Type Vedette de relèves, d entretien et de ravitaillement des Phares et balises Histoire Lancement …   Wikipédia en Français

  • CSS Virginia — 36°54′25″N 76°20′37″O / 36.90694, 76.34361 …   Wikipédia en Français

  • Nautilus (Jules Verne) — 67° 48′ 00″ N 12° 50′ 00″ E / 67.8, 12.8333 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.